Feeds:
Articles
Commentaires

Du Q…i dans l’art ?

itemL’art est avant tout une expérience. Souvent personnelle, face à une oeuvre qui nous renvoit inexorablement à notre propre histoire, culture ou éducation. Si d’aucuns disent qu’il faut avoir des connaissances en histoire de l’art pour apprécier l’art contemporain – et j’ai longtemps été de ceux-là -, rien ne vaut une exposition pour leur remettre les idées en place et leur prouver par A + B que l’art se vit par les sens.

A l’Espace 29 à Bordeaux , j’ai vu une exposition qui m’a fortement impressionnée, au sens premier du terme. Lire la suite »

Walter Thompson – PEXO – A Soundpainting SymphonyIl y a de ça déjà quelques semaines (pour ne pas dire quelques mois), avec des amis, nous avons décidé d’aller au Capc, pour une soirée spéciale… très spéciale. Au programme : soundpainting ? Ouais génial : je ne sais pas ce que c’est, mais j’adore déjà !  Et le CEFEDEM ? Waouhh de la danse, improvisée ? Et du soundpainting ? Nous voilà emballés, partant pour cette folle soirée au Capc.

Il fut un temps, on s’éclatait presque en soirée au Capc. Nuit des musées délirante, concerts, bref, une vraie vie nocturne (du moins ponctuellement… non, le Capc n’était pas une boîte de nuit… dommage, aujourd’hui, ça ferait venir du monde, qui serait content de payer pour entrer et qui profiterait de la super acoustique du lieu !) pour ce musée que j’adore par dessus tout (je ne vous en ai Lire la suite »

Décalage dû à l’heure d’été, rythme du train-train quotidien, manque de sommeil, ou préoccupation à cause du pouvoir d’achat en berne, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai quelque peu délaissé mon blog. Que l’on me donne des branches de rosiers que je me flagelle sur le champ ! Mea culpa. Humm, étrange, je sens comme une odeur de sainteté dans ce post…

A l’heure où il est difficile de voir la lumière au bout du tunnel, certains se raccrochent à Dieu. L’art, avant les révolutions picturales, étaient, grossièrement, réparti entre des thèmes mythologique, religieux ou Lire la suite »

Les moyens qu’ont les artistes de s’exprimer sont divers et variés ; on l’a vu avec Duchamp et ses ready-mades – réinterprétation d’objets souvent manufacturés – ou Pollock et le dripping. Parmis ces moyens utilisés : leurs propres sécrétions. Ben voyons ?!

Vous sentez déjà la moutarde vous monter au nez, le malaise vagal poindre, l’apoplexie inexorablement arriver ? Vous n’y croyez pas et une pulsion hystérique s’empare de vous ? Et pourtant, c’est la vérité. Si, si, et cela dure même depuis des siècles ! Vous êtes toujours là ?? Ouh ouh, y’a quelqu’un ? Si vous ne tenez pas Lire la suite »

Quand je faisais mes études, lorsque les gens me demandaient ce que je faisais et que je leur répondais que j’étudiais l’histoire de l’art, on me regardait en penchant la tête d’un air compatissant et inquiet. Quant à mon entourage, bien qu’il me laissait faire, il s’interrogeait vraiment sur ce que j’allais faire quand je serais plus grande, pour de vrai… C’est un fait auquel il fallait que je m’habitue : étudier l’histoire de l’art ne constitue pas en soi de véritables études, encore moins une source de travail futur, ni même hypothétique ou voire phantasmatique. 

Même à l’intérieur des sciences humaines, l’histoire de l’art fait parfois figure de plaisanterie. Il est le parent Lire la suite »

Autumn Rhythm (Number 30), 1950, huile et émail sur toile, 266,7 cm x 525,8 cm, Moma, New York.

h2_57_921.jpgAprès le monumental Malevitch, abordons le grand Pollock. « Nous passons de l’abstraction à l’abstraction », me direz-vous. Oui, justement parce que toutes les formes d’abstraction ne se ressemblent pas.

Avec Duchamp, seule l’idée comptait. Avec le suprématisme de Malevitch, Lire la suite »

817_35.jpg Carré blanc sur fond blanc, 1918, huile sur toile, 79,4 x 79,4 cm, Moma.

Un carré blanc sur fond blanc… de quoi laisser perplexe les fervents de la débauche de couleurs et de la figuration… et émerveiller la rêveuse que je suis. Plus qu’un tableau, ce carré a changé pour moi l’histoire de l’art, presque la face du monde.

Au début du siècle, la Russie est en plein essor économique, mais aussi intellectuel et scientifique. Kazimir Malevitch, polonais né en 1878,  émigre en Russie avec sa famille. Il choisit très tôt le chemin de la peinture. Comme beaucoup de peintres russes, avide de connaissances et de nouveauté, il touchera à toutes les tendances de l’art occidental. Installé à Moscou, lieu d’échange artistique Lire la suite »